Après le succès des plateformes de streaming, celui des plateformes de Podcast

Plateformes de Podcast

Le podcast est né de la volonté de donner aux internautes la possibilité de rattraper un programme ou une émission radio qu’ils ont ratée. Il répond aussi au besoin de suivre un programme audio relatif à une thématique particulière, en un ou plusieurs épisodes consécutifs à durée relativement courte. Le principe était simple et le virage vers ce format d’écoute audio a été pratiquement automatique. Très vite, il est devenu ultra populaire.

Le podcast : un programme en plein essor

Les podcastsLe podcast n’a plus grand-chose du programme imaginé il y a quelques années par la firme Apple qui lui avait alors donné son nom (combinaison des mots « iPod » et « broadcast »). Utilisant divers atouts de la voix, il s’est maintenant démocratisé, attirant une foule toujours plus grande d’auditeurs et d’annonceurs.

Alors que les premiers s’abreuvent de l’offre de thématiques bien diverses (technologie, mode, éducation, politique, musique, cinéma, culture, gaming, etc.), les annonceurs eux, ne se font pas prier pour intégrer leurs marques aux contenus audio proposés par les plateformes de podcast.

Ce sont donc près de 479 millions de dollars qui sont engrangés en termes de revenus publicitaires au titre de l’année 2018, contre 105,7 millions de dollars 3 ans plus tôt. En termes d’écoute en France, l’audience hebdomadaire du podcasting est de 7 millions d’internautes, un chiffre qui est en constante progression. Il n’y a donc rien de surprenant à la décision de certaines plateformes comme Sybel, de faire le pari du podcast payant.

Pourquoi les podcasts attirent-ils autant d’internautes ?

Considéré comme une excellente alternative à l’écran, le podcast a très vite été adopté par des dizaines de millions d’internautes qui n’ont pas toujours le temps de rester figés devant leur télé. L’internaute abonné au contenu  préfère être sur son app de podcast pendant qu’il fait du jogging, le ménage, la cuisine, ou pendant qu’il est dans son véhicule et qu’il se rend à une destination donnée.

Des histoires audio relatées en épisodes qui se suivent logiquement, des contenus audio très intéressants et relatifs à des sujets divers, etc. Les internautes ont désormais droit à des programmes de divertissement audio bien fournis.

Selon certains acteurs du programme, l’audio a l’avantage de jouer sur l’imaginaire de l’auditeur, qui se laisse volontiers transporter par la voix des présentateurs, des comédiens ou du narrateur selon le programme écouté, dans un environnement sonore taillé sur mesure.

Ce n’est pas à dire que le podcast est en train de remplacer la télévision (même si la question trottine dans les esprits). Toutefois, à une époque où hommes et femmes sont de plus en plus occupés, cet avantage de mobilité qu’offre le podcast fait partie des principales raisons pour lesquelles il inquiète les plateformes de streaming plus traditionnelles.

Vers le podcast payant ?

Si le sujet était plutôt tabou, il est maintenant évident que l’ère du podcast payant est à nos portes. Avec cette nouvelle stratégie audacieuse qui s’adosse principalement au principe du contenu exclusif, les plateformes de podcast ont l’intention de tirer leurs revenus directement à la source, c’est-à-dire chez leurs abonnés.

Il s’agit d’une méthode qui permettra de contourner la difficulté qu’il y a à mesurer les parts d’audience, à évaluer le retour sur investissement et à vendre des espaces de publicités aux annonceurs. On comprend donc mieux pourquoi la plateforme française Sybel a promis se lancer dans le podcast payant avec du divertissement audio varié, comprenant entre autres du thriller, de la comédie, de la science-fiction, des récits pour enfants, etc., le tout pour un abonnement fixé à seulement 4,99 euros le mois. Cependant, sachez que si cette plateforme souhaite emprunter le modèle économique de l’abonnement pour continuer de fournir des contenus de qualité sur le long terme, celle-ci est depuis son lancement toujours gratuite !